Que faire quand votre alarme incendie résonne?

Site on mai 4th, 2011

Que faire quand votre alarme incendie résonne?

Tout d’abord garder votre calme afin de localiser l’incendie. Une fois que vous avez trouvé la source de l’incendie, constater si la fume est abondante ; sinon, identifier la source d Pour éteindre un début d’incendie, plusieurs solutions se présentent mais chacune étant adaptée à un cas de figure précis, il est impératif d’identifier clairement l’origine du feu. Si c’est une origine électrique, coupez le courant. Si le feu provient d’une poêle contenant de l’huile, prenez une couverture ou une serviette mouillée ou un couvercle et couvrez la poêle ; surtout ne pas versez de l’eau dessus. L’eau est plus indiquée dans les cas d’incendie provenant de cartons ou de copeaux de bois en feu. Si c’est un incendie du au gaz, si vous ne pouvez pas atteindre le robinet et bien refermer la porte la plus proche et évacuer les lieux au plus vite.

Si les flammes ont déjà pris de l’ampleur, verser sur toutes les portes et les meubles de sorte que le feu ne les consume pas vite. Trouvez des draps, des vêtements, mouillez les et disposez les au pied de chaque porte de sorte que l’évolution du feu soit ralentie pendant trente minutes au moins.

Mais le mieux serait de prévenir. Alors voici quelques précautions a prendre :

- faites l’acquisition d’un extincteur : Pour votre information, voici les différentes classes d’extincteur sur le marché.

Classe “A” : Matières combustibles ordinaires comme le tissu, bois, papier, caoutchouc, de nombreux matières plastiques
Classe “B/C” : Liquides inflammables et combustibles comme l’essence, l’alcool, l’huile diesel, peintures à l’huile, laques
Classe “C” : Gaz inflammables (de ville, butane, propane)
Classe “D” : Métaux
Classe “E” : Equipements électriques, des incendies soumises à des tensions jusqu’à 1000 V
Classe “F” : Huiles de cuisson

En fonction de votre activité et du lieu, vous devez choisir l’extincteur le plus adapté. Pour les particuliers les extincteurs de classe ABC sont les plus recommandés.

En attendant les secours, si une personne est brûlée, lui enlever les vêtements si cela est possible. Pour empêcher la brûlure de se propager plus profondément et calmer la douleur, il faut lui passer de l’eau fraîche sur la partie du corps brûlée pendant au moins 15 minutes. Ensuite recouvrir les parties brûlées de blanc d’œuf. Cette substance est un puissant cicatrisant, capable de restaurer la peau sur une certaine durée, selon la gravité de la brûlure.

Tags: ,

Comment s’équiper en détecteur de fumée ?

Site on mai 1st, 2011

Comment s’équiper en détecteur de fumée ?

Tout d’abord il faut choisir le type de détecteur le plus approprié a votre demeure.

Il sont de 4 types :

Le détecteur de fumée autonome (DAAF), qui fonctionne avec des piles. Pour ces dernières, le plus judicieux serait d’en acheter des neuves plutôt que d’utiliser celles de la télécommande. Les piles sont de deux types.

  • les piles alcalines avec une durée de vie de 1 à 2 ans maximum,
  • les piles lithium avec une durée de vie de l’ordre de 10 ans.

Le détecteur incendies sur secteur 220v : il est important qu’il dispose aussi d’une pile de secours en cas de coupure d’électricité. Les détecteurs incendies sur secteur ne sont pas justifiés dans des constructions préexistantes, depuis l’avènement des détecteur incendies à piles et de la transmission des informations par radio. Par contre s’il s’agit d’une maison en construction, préférez ces détecteurs à incendies sur secteur qui seront d’un entretien moindre et d’une durée de vie plus importante. Vous pourrez aussi tous les connecter dès la construction de la maison, pour vous apporter un réseau de détecteur d’incendies qui protégeront votre maison pendant votre sommeil ou vos vacances.

Le détecteur de fumée interconnectable quant a lui est de deux types :

  • les interconnectables filaires qui communiquent par un câble électrique.
  • les interconnectables radio HF qui utilise les ondes radios : veillez à ne pas les séparé par des parois ni par des murs trop épais.

Si vous avez l’occasion d’installer un système anti-intrusion, ou un détecteur de monoxyde de carbone il est préférable de faire toute l’installation en une seule fois.

Il y a une technique imparable pour savoir si votre détecteur à incendie est efficace : le prix. Sans dire qu’il faut se saigner à blanc pour un détecteur de fumée, ce n’est pas sérieux d’investir seulement 3 ou 4€ pour un DAAF. Par contre 50€ serait bien trop cher !

Nous vous conseillons le modèle 29FR de Kidde à 19 € et EI 105B de El Home à 30 €

Nous vous déconseillons les détecteurs Astrell 610345, Projex HS 103 et Otio D-200.

Vous avez acheter un détecteur de fumée et il est maintenant question de trouver l’emplacement le mieux indiqué pour assurer votre sécurité anti-incendie. L’importance de l’installation est telle que votre compagnie d’assurance peut rompre votre contrat si elle n’est pas satisfaite du travail accompli.

Le plafond reste l’endroit par excellence pour une utilisation optimale de votre détecteur de fumée, à 10cm minimum de tout mur et cloison et à 60 cm de tout angle. Sur les murs le résultat n’est pas du tout garanti compte tenu du fait que la fumée monte verticalement vers le plafond avant de progresser horizontalement une fois en contact avec lui. Placez un détecteur de fumée par étage ainsi que dans les escaliers.

Sachant que les fumeurs représente un sérieux risque d’incendie, placer un détecteur de fumée dans leur chambre serait plus prudent. Et si vous avez une pièce qui fait plus de 9 m de long, comme un couloir par exemple, un détecteur de fumée aux deux extrémités de cette pièce feront l’affaire. Cette installation de base sera renforcée de façon optimale avec un seul détecteur incendie.

Evitez a tout prix de placer vos détecteurs de fumée dans les salles d’eau, à proximité des lumières fluorescentes, dans les zones poussiéreuses, les pièces dont la température est inférieure a 4 °C ou supérieure a 37°C, en dessous de 90cm autour d’un ventilateur plafonnier ou dans les zones a forte circulation d’air et surtout pas dans le garage.

Installer un detecteur incendie ou detecteur de fumée

Site on février 1st, 2011

Pour installer un detecteur incendies, il y a des règles à suivre. Si vous ne les respectez pas, la qualité de votre systême de protection incendie sera defecteuse, et l’assurance pourra même refuser de vous couvrir pour cause de “négligeances”.

Les emplacements à privilegier

Le meilleur endroit pour installer son detecteur de fumée est le plafond. Sur les murs, son efficacité peut être reduite (respectez alors une distance au plafond de 30 cm minimum).

Un détecteur-avertisseur de fumée à proximité des chambres, en protégeant si possible les issues.

Au moins un détecteur-avertisseur de fumée par étage.

Placez des détecteurs-avertisseurs de fumée supplémentaires pour surveiller les escaliers (ceux-ci se comportant comme des cheminées vis-à-vis de la fumée et de la chaleur).

Il est conseillé de placez un détecteur-avertisseur de fumée dans chaque chambre occupée par un fumeur, car ceux-ci presente un risque d’incendie accru.

Une installation protégé et optimisé avec un seul detecteur incendie

La fumée, la chaleur et les produits de combustion s’élevent normalement vers le plafond et se propagent horizontalement : le montage au plafond et au centre de la pièce est donc recommandé en appartement ou en maison.

En cas d’installation au plafond : placez le détecteur-avertisseur de fumée au plafond, à 10 cm des murs ou cloisons au minimum, et à 60 cm de tout angle au minimum.

En cas d’Installation sur un mur : placez le détecteur-avertisseur de fumée sur une cloison intérieure, la partie supérieure du détecteur-avertisseur de fumée étant positionnée entre 10 cm et 30 cm du plafond, et à 60 cm de tout angle au minimum.

Placez les détecteurs-avertisseurs de fumée aux deux extrémités d’un couloir ou d’une grande pièce, si ce couloir ou cette pièce fait plus de 9 m de longueur.

Les emplacements à eviter

Ne laissez pas votre detecteur de fumée dans un coins !

  • à proximité d’une salle d’eau avec bain ou douche. La vapeur se formant pouvant provoquer des alarmes intempestives
  • près des lumières fluorescentes, à cause du bruit electronique
  • dans les zones poussiéreuses
  • pièce dont la température peut tomber au-dessous de 4 °C ou de dépasser 37°C
  • dans un rayon de 90 cm autour d’une ventilation de plafond ou autre zone à forte circulation d’air
  • dans le garage, des produits de combustion étant présents lors du démarrage de la voiture

Ou placer son detecteur de fumée ?

Puisqu’une image vaut 1000 mots…

Les zones rouges sont les zones normales, en vertes les zones sensibles

Et vous, où placez-vous votre detecteur de fumée ? Preferez-vous dire detecteur de fumee ou detecteur incendie ?

Choisir un detecteur de fumée et un detecteur d’incendie

Site on février 1st, 2011

Voilà, vous avez choisi de prendre les devants sur la loi et de dormir tranquille : vous avez investi dans un detecteur de fumée (ou detecteur incendie).

Pour installer votre nouveau detecteur incendie, il suffit generalement de suivre ces quelques conseils.

Detecteur de fumée autonome (DAAF)

Pour les detecteur de fumée autonomes (DAAF)

  • Munissez-vous de pile neuve : cela parait bête, mais n’utilisez pas les vieilles piles de la télécommande pour votre detecteur incendie.
  • Les D.A.A.F sont les systèmes les plus simples à installer.

Choisissez bien le type de piles :

  • les piles alcalines avec une durée de vie de 1 à 2 ans maximum,
  • les piles lithium avec une durée de vie de l’ordre de 10 ans.

Detecteur incendies sur secteur 220v

Pour les detecteurs incendies sur secteur, il est important qu’il dispose aussi d’une pile de secour en cas de coupure d’electricité.

Les detecteurs incendies sur secteur ne sont pas justifiés dans des constructions préeexistantes, depuis l’avenement des detecteur incendies à piles et de la transmission des informations par radio.

Par contre s’il s’agit d’une maison en construction, préferez ces detecteurs à incendies sur secteur qui seront d’un entretien moindre et d’une durée de vie plus importante. Vous pourrez aussi tous les connecter dès la construction de la maison, pour vous apporter un reseau de detecteur d’incendies qui protegeront votre maison pendant votre sommeil ou vos vacances.

Detecteur de fumées interconnectables

Pour les DAAF interconnectables, il existe plusieurs type :

  • les interconnectables filaires qui communiquent par un cable electrique.
  • les interconnectables radio HF qui utilise les ondes radios : veillez à ne pas les separé par des parois par des murs trop epais.

Si vous avez l’occasion d’installer un système anti-intrusion, ou un detecteur de monoxyde de carbone il est preferable de faire toute l’installation en une seule fois.


Pour en savoir plus :

http://www.protectionincendie.com/installation-detecteur-fumee.html

Prevention Incendie : Quel extincteur choisir ?

Site on janvier 21st, 2011

Pas facile de savoir quel extincteur choisir pour protéger sa maison. Il existe autant d’extincteurs qu’il existe de types de feu.

Pour votre information, voici les differentes classes d’extincteur sur le marché.

Classe “A” : Matières combustibles ordinaires comme le tissu, bois, papier, caoutchouc, de nombreaux matières plastiques
Classe “B/C” : Liquides inflammables et combustibles comme l’essence, l’alcool, l’huile diesel, peintures à l’huile, laques
Classe “C” : Gaz inflammables (de ville, butane, propane)
Classe “D” : Métaux
Classe “E” : Equipements électriques, des incendies soumises à des tensions jusqu’à 1000 V
Classe “F” : Huiles de cuisson

En fonction de votre activité et du lieu, vous devez choisir l’extincteur le plus adapté.

Plus d’informations sur la prevention incendie sur le site du gouvernement.

CIS Détecteur de fumée

Site on janvier 20th, 2011

Interviews vidéos concernant le detecteur de fumée CIS

La vidéo original: ista- CIS Détecteur

Tags: , , , ,

Les detecteurs d’incendies sont ils fiables ?

Site on janvier 20th, 2011

Le Parlement a adopté Jeudi dernier une loi rendant obligatoire l’installation d’un détécteur de fumée chez les particuliers. Cette loi fait suite à une serie d’incendies meurtriers en 2005.

Cette loi a été adopté unanimement par les députés.

Mais cette loi serait bien inefficace si les detecteurs à incendies etaient inefficace.

Detecteurs de fumée

60 Millions de Consommateurs avaient déjà en 2005 prouvé que de nombreux detecteurs incendies ne fonctionnaient pas. A l’époque retiré du marché,  ces DAAF non-fonctionnels se retrouvent aujourd’hui à nouveau chez Leroy Merlin, Bricorama et d’autres distributeurs de ce type.

Il y a une technique imparable pour savoir si votre detecteur à incendie est efficace : le prix. Sans dire qu’il faut se saigner à blanc pour un detecteur de fumee, ce n’est pas serieux d’investir seulement 3 ou 4€ pour un DAAF. Par contre 50€ serait bien trop cher !

Nous vous conseillons le modèle 29FR de Kidde à 19 € et EI 105B de El Home à 30 €

Nous vous deconseillons les détecteurs Astrell 610345, Projex HS 103 et Otio D-200.

Investir un minimum dans un DAAF c’est important, mais gare aux arnaques :)

Prevention Incendie

Site on janvier 13th, 2011

Pour ne pas être victime d’un incendie, quelques consignes peuvent être suivies.

Attention à l’electricité : les fils dénudés qui trainent ou les appareils defaillants peuvent créer des courts-circuits et produire un incendie.

Eteignez tout ce qui brûle : avant de vous couchez, n’hesitez pas à verifier que toute les sources de flammes (cuisine, four, bougies, cheminé) sont bien eteintes

Prevention incendie

Equipez vous d’un detecteur d’incendie (detecteur de fumée) : en cas d’incendie un sifflement vous reveille lorsque le detecteur d’incendie decele une fumée trop dense.

Equipez vous d’un extincteur : en cas de départ de feu, il peut être très utile de posseder un petit extincteur pour mettre fin à un incendie. L’extincteur est bien sur obligatoire dans les lieux publics.

Et vous, quel est votre moyen de proteger votre habitation d’un incendie ?

Incendie : les gestes qui sauvent

Site on janvier 13th, 2011

Voici les consignes à respecter en cas d’incendies :

Les secondes qui suivent l’alerte au feu sont essentielles. Le particulier doit évaluer l’état d’avancement de l’incendie pour choisir rapidement entre tenter d’éteindre le feu ou fuir à cause des fumées.

En présence de flammes sans fumée, il est encore temps d’intervenir pour essayer d’éteindre le feu. Mais si la fumée a pris le pas sur les flammes, il faut absolument évacuer au plus vite.

Pour éteindre un début d’incendie, plusieurs solutions se présentent mais chacune étant adaptée à un cas de figure précis, il est impératif d’identifier clairement l’origine du feu.

  • Si le feu a pris sur un objet (carton, canapé, etc.) : jeter de l’eau à la base des flammes, près du sol.
  • S’il s’agit d’un feu de poêle à mazout, pétrole, etc., il faut en revanche tenter de l’étouffer avec une couverture humidifiée ou un tissu épais.
  • S’il s’agit d’un feu de gaz (gaz naturel, butane, propane,…) ne rien tenter s’il n’est pas possible de fermer préalablement le robinet.

Dans le cas d’une huile de cuisson qui s’enflamme, ne surtout pas jeter d’eau qui provoquerait un embrasement immédiat, mais couper aussitôt l’alimentation sous le récipient puis le couvrir avec un couvercle ou une serviette mouillée.

Si le feu est d’origine électrique, couper le courant avant toute chose, de préférence au niveau du compteur ou à défaut débrancher l’appareil puis arroser avec de l’eau. Sans coupure de courant préalable vous risquez l’électrocution.

L’idéal est d’utiliser un extincteur ou un aérosol à fonction extinctrice, d’où l’utilité d’en équiper son logement et de le maintenir à porté de main. Choisir dans ce cas un extincteur à poudre ABC reste privilégié puisque compatible avec tous les types de feu. La distance d’attaque doit être d’au moins 3 m pour un extincteur à poudre et au moins 1 m pour un extincteur à mousse. Le jet d’extinction sera dirigé vers la base des flammes, mais jamais sur une fuite de gaz. Attention toutefois à veiller à ce que l’extincteur soit toujours en état de fonctionner

Quand il n’est plus possible d’intervenir directement sur le feu, et tant que la combustion ne dégage pas trop de fumées, si un jet d’eau est à disposition, il est toujours possible d’arroser la pièce et notamment son mobilier pour limiter son embrasement. Enlever si nécessaires les produits très inflammables susceptibles d’aggraver la situation. Puis quitter rapidement la pièce en refermant la porte.

Une porte fermée et arrosée d’eau ralentit la progression des flammes et fumées. Elle peut résister près de 30 minutes.

Multiplier ces obstacles reste la meilleure façon d’éviter les appels d’air, de retarder la progression de l’incendie, et d’en protéger les occupants.

En savoir plus sur le site du Gouvernement

Les détécteurs incendies

Site on janvier 13th, 2011

Détécteurs incendies

Auhourd’hui les parlementaires ont décidés de prendre avec serieux la question des incendies domestiques, et ont légiféré pour obliger les particuliers à installer chez eux un detecteur à incendie.

Un detecteur à incendie ne sert pas à eteindre le feu. Il emet un son qui permet aux habitants de se reveiller et d’etteindre le feu. Les incendies domestiques arrivent à 80% pendant la nuit. La plupart du temps, les habitants restent endormis jusqu’à ce qu’il soit trop tard.
Près de 200.000 incendies de particuliers sont recensé par an, cela fait plus d’un départ d’incendie toute les 2 minutes.

Un détecteur d’incendie s’installe très simplement chez vous, et votre assurance peut le prendre en charge.
Si vous êtes locataire, c’est à vous qu’il revient d’installer ce detecteur de fumée.

N’hesitez pas à parler à votre propriétaire pour partager les frais d’achats du detecteur incendie.

Pour plus d’informations sur les detecteurs d’incendies consulter le site de Kidde, le fabricant americaines numéro un au monde.